La citation du dimanche

closeCet article a été publié il y a 5 ans 2 mois 19 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être dépassées...

La naissance du discours rédempteur sur la communication à distance

 » On a dit un mot à propos du télégraphe, qui me parait infiniment juste, et qui en fait sentir toute l’importance ; c’est que le fond de cette invention peut suffire pour rendre possible l’établissement de la démocratie chez un grand peuple.Photographie d'Armand Mattelart

Beaucoup d’hommes respectables, parmi lesquels il faut compter Jean-Jacques Rousseau, ont pensé que l’établissement de la démocratie était impossible chez les grands peuples. Comment un tel peuple peut-il délibérer ? Chez les anciens, tous les citoyens étaient rassemblés sur une place ; ils se communiquaient leurs volontés… L’invention du télégraphe est une nouvelle données que Rousseau n’a pas pu faire entrer dans ses calculs. Il peut servir à parler sur ds grandes distances aussi couramment et aussi distinctement que dans une salle.  »

Ce texte date de mars 1795 et est le fait d’un homme de science : Alexandre Vandermonde (1735 – 1793), titulaire de la première chaire d’économie politique fondée en France. En aout 1794, le ministre de la Guerre a inauguré la première ligne de télégraphe optique (Paris – Lille).

À chaque génération technique, le discours salvateur sur la promesse de concorde universelle, de démocratie décentralisée, de justice sociale et de prospérité générale reconduira le mythe des retrouvailles avec l’agora des citées de l’Attique [Mattelart 1994, 1999].

Armand Mattelart, Histoire de la société de l’information, 4ème édition 2009, ed. La découverte (édition originale 2001), Coll. Repère, 2009, p. 16.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *