La citation du dimanche

closeCet article a été publié il y a 3 ans 10 mois 16 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être dépassées...

Le premier qui ayant enclos un terrain s’avisa de dire : Ceci est à moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la société civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de misères et d’horreurs n’eût point épargnés au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le fossé, eût crié à ses semblables :  » Gardez-vous d’écouter cet imposteur ; vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous, et que la terre n’est à personne ! « 

commentaires en bas de page

Voir dans l’Encyclopédie l’article « Bacchionites  » (de Diderot) :  » Après avoir banni d’entre eux les distinctions funestes du tien & du mien, il leur restait peu de chose à faire pour n’avoir plus aucun sujet de trembler et se rendre aussi heureux qu’il est permis à l’homme de l’être.  » (Textes choisis, t. II, p. 124.)
Voir aussi Morelly : Code de la nature, p. 72, « Classiques du peuple « . Rousseau, comme Morelly, pense que l’instauration de la propriété privée est l’origine de tout le mal social. Là s’arrête leur accord, car Morelly trace les plans d’une société communiste, tandis que Rousseau estime que toute société ne peut être que fondée sur la propriété privée, et il se borne dans ses rêves à réduire l’inégalité des biens. Le présent texte se dresse avec vigueur contre les juristes qui s’appliquaient à justifier la propriété privée ; il semble même être une réfutation direct de Locke (Essai sur le gouvernement civil, chap. VII surtout § 37).
Chose plus inattendue, on trouve des idées voisines chez Bossuet : Panégyrique de Saint-François d’Assise (1652) :  » Si nous voulions monter à l’origine des choses, nous trouverions peut-être qu’ils [les pauvres] n’auraient pas moins de droit que vous aux biens que vous possédez. La nature, ou plutôt, pour parler plus chrétiennement, Dieu, le père commun des hommes, a donné dès le commencement un droit égal à tous ses enfants sur toutes les choses dont ils ont besoin pour la conservation de leur vie Aucun de nous ne se peut vanter d’être plus avantagé que les autres dans la nature, mais l’insatiable désir d’amasser n’a pas permis que cette belle fraternité pût durer longtemps dans le monde. Il a fallu venir au partage et à la propriété, qui a produite toutes les querelles et tous les procès : de là est né ce mot de tien et de mien, cette parole si froide… « 

Jean-Jacques Rousseau, de L’inégalité parmi les Hommes, 1971, p. 108, éditions sociales, paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *